8 casques bleus Tchadiens tués au Mali

L’attaque d’une base de l’ONU au Mali a fait au moins huit morts parmi les soldats de la paix au sein de la Minusma.

L’attaque d’une base de l’ONU au Mali a fait au moins huit morts parmi les soldats de la paix au sein de la Minusma.

A lire aussi:
Le Niger décidé à endiguer la traite des migrants

Des hommes armés ont tué au moins huit soldats Tchadiens intervenant au Mali sous mandat de l’ONU lors d’une attaque, dimanche, sur l’une de leurs bases dans le nord du pays.

L’attaque a eu lieu tôt dimanche sur la base d’Aguelhok à 200 kilomètres au nord de Kidal et vers la frontière avec l’Algérie.

“Les Casques Bleus de la Minusma à Aguelhok ont repoussé une attaque complexe lancée par des assaillants arrivés à bord de nombreux véhicules armés”, a indiqué la mission de l’ONU dans un communiqué, en précisant que le “bilan provisoire fait état de huit casques bleus tombés sur le théâtre des combats et plusieurs autres blessés”.

A lire aussi : Une force conjointe du G5 Sahel

A lire aussi : G5-Sahel: Washington annonce $60 millions

Le représentant du secrétaire général de l’ONU au Mali, Mahamat Saleh Annadif, a condamné “l’attaque ignoble et criminelle contre les Casques Bleus”.

“Cette attaque complexe et lâche illustre la détermination des terroristes à semer le chaos ; elle exige une réponse robuste, immédiate et concertée de toutes les forces pour anéantir le péril du terrorisme au Sahel”, a ajouté M. Annadif.

Une attaque sur la même base en avril dernier a fait deux morts parmi les soldats de la paix et fait plusieurs autres blessés.

Plus de 13.000 soldats sont déployés au Mali dans le cadre d’une mission de l’ONU (Minusma) qui a été créé après que des milices islamistes se soient emparées du nord du Mali en 2012.

Les milices ont été repoussées par les troupes françaises en 2013. Un accord de paix signé en 2015 par le gouvernement de Bamako et les groupes armés visait à rétablir la stabilité au Mali à la suite d’un bref contrôle de certaines zones du nord Mali par les islamistes.

Please follow and like us:

Auteur de l’article : Kossi Founou