Deux charges contre Blé Goudé abandonnées par la CPI

Avant le premier octobre le procureur de la CPI abandonne  deux charges contre Charles Blé Goudé, sur les cinq dont il était accusé.

Il s’agit des incidents 3 et 4 relatifs au prétendu bombardement du marché Siaka Koné d’Abobo, le 17 Mars 2011 et la répression de la marche des femmes d’Abobo le 03 mars 2011.

A lire aussi : Ouattara fait grâce à Simone Gbagbo

Au vu des arguments développés par la défense du ministre Charles Blé Goudé, le procureur est d’avis qu’aucun lien n’existant entre Charles Blé Goudé et ces événements, il abandonne ces charges.

Avant donc le 1er octobre (date de la reprise du procès, NDLR), la vérité serait-elle en train de prendre le pas sur les allégations? N’Dry Claver l’un de ses avocats estime qu’il s’agit d’une évolution notable dans le procès de l’ex-président Laurent Gbagbo et son ministre.

Lire aussi: Laurent Gbagbo porté à la tête du FPI en Côte d’Ivoire

La défense de Gbagbo demande son acquittement

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba acquitté en appel par la CPI

N’Dry Claver signale toutefois que ce ne sont que deux charges sur les cinq qui ont été abandonnées par la cour pénale internationale.

Il estime que c’est une bonne lecture que le procureur vient de faire. Acte qu’il aurait dû faire depuis longtemps selon Maitre N’Dry .

Une frange de la population ivoirienne et même africaine demeure sceptique devant l’impartialité de cette cour que beaucoup considèrent comme une manette entre les mains de certaines puissance.

Lire aussi: RDC: Moise Katumbi interdit de rentrer au pays

La récente sortie calomnieuse de Washington à propos de cette cour vient renforcer les inquiétudes déjà existences.

Beaucoup et considèrent ce procès et surtout celui de Gbagbo comme étant politique mais restent optimistes en leur libération.

Les regards restent braqués sur cette cour qui est, de plus en plus vomi par des activistes se réclamant panafricains.

 

 

 

 

Please follow and like us:

Auteur de l’article : Kossi Founou