Le Président élu Félix Antoine Tshisekedi rend hommage au Chef de l’Etat Joseph Kabila

Au cours de son allocution de circonstance, après la publication par la CENI des résultats provisoires des scrutins du 30 décembre 2018, le vainqueur des élections présidentielles a rendu un vibrant hommage au Chef de l’Etat pour avoir ouvert la voie à l’alternance politique pacifique en RDC.

Le Président élu de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi a rendu un vibrant hommage au Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange pour avoir ouvert la voie à l’alternance politique pacifique en RDC au cours de son allocution de circonstance prononcée jeudi au siège de son parti à Kinshasa, après la publication par la CENI, des résultats provisoires des scrutins du 30 décembre 2018.

Félix Antoine Tshisekedi qui considère désormais le Président de la République Joseph Kabila Kabange comme « un partenaire de l’alternance démocratique en RDC» avait auparavant remercié la Commission électorale nationale Indépendante (CENI), par le biais de son président Corneille Nangaa qui, en dépit de critiques de toutes sortes, « est resté imperturbable Jusqu’au bout de sa logique », a également salué tous les autres candidats Présidents, particulièrement Emmanuel Ramazani Shadary et Martin Fayulu Madidi qui sont « traversés par l’amertume et la déception », tout en les rassurant que cette victoire est aussi la leur « Je serai le Président de ceux qui m’ont voté et de ceux qui ne m’ont pas voté. Je ne serai pas le Président d’une organisation politique, le Cap pour le changement (CACH) ma plate- forme, ni des « Luba », ma tribu, mais de tous les Congolais», a-t-il souligné avant d’exprimer une pensée pieuse.

Il s’agit des Pères fondateurs de ce combat. Je suis heureux pour vous la base et pour vous le peuple parce que personne ne pouvait penser que ce processus électoral pouvait se dérouler dans la paix et le calme. Aujourd’hui nous pouvons dire que la vérité des urnes a triomphé », a conclu Félix-Antoine.

Quelques réactions à l’élection du Président Félix Tshisekedi 

En réaction à la publication des résultats provisoires des scrutins du 30 décembre 2018, la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a, dans un communiqué remis jeudi à l’ACP, exhorté le peuple congolais à faire preuve de maturité civique et surtout à éviter tout recours à la violence.

La CENCO qui avait levé l’option de contribuer à l’éducation civique et électorale en vue de contribuer à la consolidation de la démocrate a salué l’importante mobilisation du peuple congolais avant, pendant et après les scrutins.

L’Eglise Catholique de la RDC, rappelle le communiqué, n’a cessé d’accompagner le peuple congolais sur la voie de la promotion des valeurs démocratiques pour son bien-être. Et c’est dans cette perspective, a-t-il, ajouté que la CENCO a apporté sa contribution au processus électoral en cours.

Par ailleurs le ministre du Développement rural, Justin Bitakwira a dans une déclaration indiqué qu’il prend acte des résultats provisoires publiés par la CENI, proclamant Félix Antoine Tshisekedi vainqueur de l’élection présidentielle du 30 décembre 2018.

De son côté le président regroupement politique « Centre », Germain Kambinga a fait savoir que son parti attend la réaction de la famille politique du commun pour le Congo (FCC) celle du candidat Président Emmanuel Ramazani Shadary avant de se féliciter du déroulement du processus électoral apaisé.Pour sa part, le porte-parole du Rassemblement Kasa-Vubu, Ferdinand Kasongo a soutenu que le peuple congolais a fait un choix judicieux en élisant Félix Antoine Tshisekedi comme Président de République.

Cela, a-t-il ajouté, constitue une preuve tangible de la maturité politique des Congolais. Par ailleurs le candidat malheureux à la présidentielle Martin Fayulu Madidi a promis de faire un recours auprès de la Cour constitutionnelle dans le délai fixé par la loi.

Please follow and like us:

Auteur de l’article : Kossi Djimedo Eklou