Micode, youtubeur, explique la cybersécurité à tous, même à ta grand-mère

Dans ses vidéos, le jeune homme de 18 ans délivre des conseils sur les bases de la sécurité informatique. Il est suivi par 300 000 personnes.

Du haut de ses 18 ans, Michaël, alias Micode, semble ne toujours pas avoir pris la mesure de son succès. Attablé à la terrasse d’un café du 16e arrondissement parisien, en jean et baskets, il raconte timidement l’ascension de sa chaîne YouTube. Créée il y a tout juste quatre mois, elle compte aujourd’hui plus de 310 000 abonnés, et pas moins de 6 millions de vues.  

“Je me souviens d’un jour où avec mes frères, on regardait le compteur de mon nombre d’abonnés, raconte-t-il. Ca défilait si vite qu’on a cru que c’était un bug. Un jour, et je crois que c’est mon record, j’ai gagné 30 000 abonnés en seulement 24 heures.” 

“J’ai montré ta vidéo à ma grand-mère et elle a compris”

La recette de son succès est pourtant simple. Des contenus ne dépassant jamais les dix minutes, un montage efficace, un fond vert souvent au centre de tous les débats dans les commentaires, et, bien sûr, une bonne dose de sécurité informatique, la spécialité de Micode. 

Il explique pourquoi il faut se méfier des réseaux Wi-Fi publics des grands fast-foods, pourquoi acheter ou vendre par un système de petites annonces en ligne n’est pas toujours sans risque, ou comment éviter que son ordinateur ne soit infecté par un virus informatique. Bref, il touche monsieur et madame “tout le monde”. Cela tombe bien: il s’agit justement du public visé par Michaël.  

Ses exemples sont concrets,parfois même liés à l’actualité, comme cette semaine, avec le virus WannaCry qui a infecté plus de 200 000 machines à travers le monde.  

“Je ne prétends aucunement avoir la science infuse, ni même donner des cours, explique-t-il. J’essaye juste de montrer aux gens qui pensent que c’est super compliqué de se protéger et qui n’y connaissent rien, quelles sont les bonnes habitudes à prendre, et à quel point ça peut être facile. Quand je vois certains commentaires me disant ‘j’ai montré ta vidéo à ma grand-mère et elle a compris’, je me dis que j’ai réussi ma mission.” 

“90% de mon public est plus âgé que moi”

Lui qui a puisé son inspiration chez les maîtres de la vulgarisation sur YouTube, comme les vidéastes Bruce Benamran (e-penser) ou David Louapre (ScienceEtonnante), est à l’origine un pur autodidacte. Il a tout appris de la cybersécurité “grâce à des trucs écrits en anglais sur internet”. Une posture qu’il n’est pas toujours facile d’assumer, quand “90%” de son public est plus âgé que lui. Avant chaque vidéo, Micode passe de fait plusieurs heures à effectuer des recherches. “Sauf sur les sujets que je maîtrise mieux comme les drones. La dernière fois que j’ai parlé de ce sujet je n’ai même pas fait de script.” 

Please follow and like us:

Auteur de l’article : allafricavoices

Our online newspaper delivers breaking news for more than 20 years, both in a printed version and here in our online magazine